Historique

Histoire de Seso
Le Service Social de Solidarité Socialiste trouve ses origines dans les camarades des brigades internationales qui rentrent en Belgique, après la guerre civile en Espagne.
Il s'organise pour accueillir des enfants et leur famille qui fuient l'Espagne, d'abord en organisant des camps de vacances, et puis en les installant en Belgique.

Pour savoir plus son histoire voilà quelques dates récapitulatifs.

1937-1938 : Accueillir des enfants et leur famille qui fuient l'Espagne,
1945 : après la deuxième guerre, le travail continue avec l'accueil des réfugiés.

1956 : organisation de l'accueil des réfugiés hongrois.

1969 : organisation de l'accueil des réfugiés tchécoslovaques.

1973 : organisation de l'accueil des réfugiés chiliens, des Vietnamiens, des Boat People, et autres.

1986 : le service s'installe à la rue de Parme à Saint-Gilles et élargit son champ de travail en s'ouvrant sur le quartier et en s'inscrivant dans l'encadrement des demandeurs d'asile et des réfugiés du monde entier.

1999 : le service social s'engage dans un travail de premier accueil des demandeurs d'asile dans le cadre spécifique d'une structure d'accueil à petite échelle.

2003 : le service social ouvre, en partenariat avec l'échevinat de la Petite Enfance de la Commune de Saint-Gilles, une halte-garderie et un espace d'accueil maman-bébé pour enfants de demandeurs d'asile et personnes résidant dans le quartier st-gillois

2006 : mobilisation d'églises, réforme de la procédure d'asile et de l'accueil, questionnement institutionnel.

2007 : ouverture d'un service de tutelle pour mineurs étrangers non accompagnés (MENA).